Première pierre majeure de l’édifice technique : L’écriture du cahier de charges technique relatif à la “création de société”….

Une tache difficile car eu égard au très grand nombre de types de sociétés, donc de statuts et avec elles un nombre plus important encore de scénarii à envisager qu’il s’agisse des règles de majorité ou d’agrément. Il a donc fallu penser un modèle de fonctionnement puissant, mais facile qui puisse passer aisément de la Société Civile à la “SA à l’Allemande”…

Ensuite au delà des fonctionnalités et des modèles de données, il a fallu intégrer la norme utilisée par les greffes pour créer de façon dématérialisée les fameux Cerfa

En dehors des considération fonctionnelles le cahier des charges va aussi déterminer les outils de création et d’exploitation qui devront être retenus.

A suivre…

Shares
Share This